Financer vos projets professionnels

 

La création, la vie voire la survie, le développement et la cession de votre société sont étroitement corrélés à l’octroi de fonds par votre banque.


Or dans le contexte économique actuel, la recherche du financement reste bien souvent difficile et nécessite un accompagnement spécifique.


 
La plupart des crédits consentis aux PME financent l’achat de biens matériels tels que des murs, de l’outillage, du matériel informatique…


Pourtant, en fonction de la situation dans laquelle se trouve votre entreprise, vous pouvez avoir  besoin de capitaux pour financer sa création, de vous créer un fond de roulement, d’assurer le paiement de votre masse salariale ou encore d’acheter des biens dits immatériels tels que des brevets, des logiciels, créer votre site internet… Faire face à vos échéances… Développer une nouvelle technologie pour être prêt au rebond économique tant attendu…


Tous ces besoins se heurtent souvent au refus ou à l’incompréhension de votre banquier et peuvent faire l’objet de démarches longues et insatisfaisantes.


Un accompagnement dans l’ensemble de ces projets est alors nécessaire, tant pour vous aider à trouver le bon interlocuteur que pour trouver la solution de financement qui sera la plus adaptée.

Alpha Phi a développé un savoir faire, associé à un partenariat bancaire solide, afin de vous accompagner dans le développement de votre activité professionnelle.


puce_financementNous sommes en mesure de vous proposer :


  • Le refinancement de comptes courants d'associés,
  • la mobilisation de trésorerie,
  • la restructuration des actifs immobiliers professionnels,
  • la levée de fonds par l'intermédiaire d'un Owner Buy Out (OBO) qui consiste à céder vos actifs professionnels à une holding en levant des fonds nécesaires à l’opération.
 
 

Refinancement du compte courant d'associés

Le compte courant d'associés représente souvent un poste dans lequel les associés ont mis à disposition des fonds pour faciliter la trésorerie et les investissements de l'entreprise.

Ces fonds sont le plus souvent utilisés ou investis dans les stocks, l'achat de matériel ou la gestion de la trésorerie de l'entreprise.

Ces fonds, rarement disponibles, sont perdus par les associés en cas de défaillance de l'entreprise.

Le refinancement de compte courant d'associés permet, par un mécanisme tripartite de récupérer à titre personnel ces fonds non productifs pour l'associé, sans pour autant mettre en danger l'entreprise.

Le process est simple :

  1. Un établissement bancaire prête la somme à l'entreprise sous la forme d'un crédit in fine ou amortissable sur une durée de 7 à 10 ans.
  2. L'entreprise rembourse les comptes courants aux associés.
  3. Les fonds débloqués sont investis dans plusieurs contrats d'assurance vie gérés par le conseiller et l'associé.
  4. En fonction des résultats de l'entreprise, cette dernière rembourse progressivement le capital emprunté.
  5. Les contrats d'assurance vie sont progressivement libérés du nantissement et deviennent disponibles pour d'autres opérations personnelles

Avantages majeurs :

  • l'entreprise rembourse sa dette progressivement,
  • l'associé peut bénéficier d'une valorisation immédiate de son capital placé à son nom,
  • l'associé sécurise ses actifs au fur et à mesure du temps et se rend donc moins dépendant des aléas économiques que pourrait subir sa société.
 

Gestion des murs et fonds de commerce

Très souvent, les entrepreneurs, décident d'acquérir les murs qui hébergent leur activité.

Les établissements bancaires préfèrent que ces biens immeubles fassent partie des fonds propres  de l'entreprise.

Or, si cela renforce certes la présentation du bilan, on constate tout de même des inconvénients majeurs:

  • Association de l'actif immobilier aux aléas de l'entreprise.
  • Mobilisation de liquidités par la valeur foncière nette de l'actif immobilier.
  • Augmentation de la plus value potentielle et donc de la fiscalité en cas de revente du fait de l'amortissement comptable du bien.
  • Faible protéction des associés face à un actif qui n'a rien a voir avec l'activité de l'entreprise.


C’est la raison pour laquelle nous proposons de séparer les actifs fonciers dans une structure patrimoniale appartenant au chef d’entreprise. Cette opération permet :

  • De sécuriser les actifs fonciers en les rendant indépendants de la santé de la société d’exploitation.
  • De créer de la trésorerie dans l’entreprise puisque la vente du bien permet d’encaisser le fruit de la cession.
  • De créer une charge entièrement déductible du résultat puisque la société devient locataire du bien qu’elle occupe.
 

LBO et OBO

Les méthodes du LBO et OBO sont deux moyens pour le dirigeant de transmettre son entreprise, en réalisant un montage intelligent et fructueux lui permettant de réaliser la transmission dans de bonnes conditions, et même de garder un pouvoir de décision après la cession.

  • LBO (leverage buy-out) est le « financement d'acquisition par emprunt », il consiste à racheter une société en ayant recours à l'endettement bancaire en générant un effet de levier facilitant l'acquisition.
  • OBO (Owner Buy Out) est une « vente à soi-même » qui s’adresse aux propriétaires d’entreprises saines et rentables. Le dirigeant/propriétaire peut ainsi transformer une partie de son patrimoine professionnel (sa société) en patrimoine privé (liquidités).
    Cette opération peut être mise en place plusieurs fois en fonction de la solidité financière de l’entreprise.