Transmission d'entreprise

 

Vous êtes dirigeant d’entreprise, artisan, travailleur en profession libérale, vous désirez transmettre votre entreprise, votre clientèle ou votre fonds de commerce.
Oui, mais comment s’y prendre ? Comment trouver un repreneur de confiance ? Peut-on être aidé ? Voici des pistes pour vous lancer.


Transmettre votre entreprise dans les meilleures conditions pour en assurer la pérennité et protéger l’emploi des salariés reste votre dernière aventure.

Elle se prépare, s’anticipe et demande du temps, de l’énergie... et des conseils !

 

puce_Transmission d'entreprise Le bon déroulement des opérations :


  • D’abord, faire le point sur les différentes options de transmission (vente, location-gérance ou donation)
  • Ensuite faire faire une évaluation économique et financière de l’entreprise.

Vous aurez ainsi tous les arguments pour convaincre un acquéreur ou désigner un successeur.
À tout moment, il peut être utile et rassurant de chercher conseil.

En tout état de cause, Alpha Phi est présent à vos côté pour mettre en place une stratégie de transmission que nous élaborerons ensemble en fonction de vos désirs, vos contraintes et vos objectifs personnels.

Nous sommes en mesure de vous prodiguer les conseils nécessaires et nous travaillons régulièrement avec des avocats, notaires et juristes, rodés à nos méthodes et la pratique de la cession d’entreprise intelligente.
 
 

Préparer la transmission

Avant d’envisager la cession, il est nécessaire de procéder à l’évaluation économique et financière de l’entreprise.

Vous aurez ainsi une idée très précise de la valeur de ses actifs.

Il faut aussi tenir compte de différents facteurs, tels que la valeur de l’outil de production, un savoir-faire spécifique de l’entreprise et de ses salariés, la dépendance vis-à-vis d’un client ou d’un fournisseur, sa place sur un marché concurrentiel, l’existence éventuelle de litiges, etc.
 

Quelle solution choisir ?

Trois options s’offre à vous:


  • La vente : modalité de transmission à titre onéreux. Il peut s’agir d’un fonds de commerce de murs, d’un contrat de bail ou de parts de société.
  • La donation : transfert de propriété sans contrepartie financière à un héritier ou à un autre exploitant. Lorsqu’il y a plusieurs bénéficiaires (enfants par exemple), on parle de « donation-partage ».
  • Le contrat de location-gérance également nommé dans la pratique gérance libre.
    Il permet au propriétaire d'un fonds de commerce, artisanal ou industriel de concéder à une personne, le locataire-gérant, le droit d'exploiter librement ce fonds à ses risques et périls moyennant le paiement d'une redevance.